Chapitre 2: Les réparations

Après avoir pu regagner mon véhicule, arriver à l'heure au boulot et passer la journée à me dire que décidément les garagsites étaient tous des escrocs désolé pour le garagsite qui tombe ici par hasard mais sauf si je lis trois témoignages contraires dans ces commentaires je conserverais cette phrase en l'état! na! J'ai raconté ma aventure matinale à des hommes. Trois. Mon chérichéri, qui en me voyant arrivé le midi à compris que titine avait subit un revers, un de mes beau frère, qui était présents et mon papa par téléphone, le soir. Concernant l'histoire du frein à main je n'ai pas eu grand chose à dire, c'est important, il faut le faire, blablablabla... bon ok. Ils ont raison. En revanche, concernant les clignottants, mon histoire a su déclencher une certaine hilarité, par son absurdité d'abord, mais aussi par son originalité. Avec beau frère nous en avons déduis que ce centre de contrôle technique devait savoir que j'avais un blog et les employés ont du penser qu'il ne pouvait pas me laisser partir sans une histoire spéciale pour le dit blog. Merci c'est trop sympa.

J'avais donc jusqu'au 18 avril pour effectuer les réparations et me représenter à la contre visite...

J'ai bien sûr attendue jusqu'à fin mars pour aller faire faire un devis et donc emmener ma voiture chez un réparateur "rapide" pour effectuer les dites réparations. Je m'attendais a une somme astronomique, finalement le devis s'élevait à 100€, ce qui je vous l'accorde, n'est pas une petite somme, mais qui demeure gérable dans mon budget.

Je dépose donc ma voiture, après une dure journée de labeur. Je suis pas ravie- ravie de devoir faire 20 minutes de marche pour rentrer à mon domicil, mais je me dis: "voilà une bonne chose de faite!" Et puis je dois passer la rechercher dès le lendemain, c'est donc tout à fait gérable. Le lendemain, Chérichéri passe me prendre au travail et me dépose devant "rapide". C'est là que l'histoire se corse.

Le réparateur m'indique qu'ils n'ont pas changé les clignottants car la personne qui a fait le devis n'a pas noté quel clignottant pose problème et selon lui tout fonctionne bien. Je lui explique mon histoire dans le genre "il était une fois une pauvre jeune femme sans défense s'est fait arnaqué par un contrôleur vereux..." le gentil monsieur me propose de patienter un instant il va les changer. Je ressors donc un moment, explique la situation à chérichou. Nous patientons gentillement lorsque le monsieur me fait signe, je rentre dans le "box" où se trouve ma voiture et là il me dit: "je suis désolé mais sur votre type de voiture il faut démonter tout le bloque optique pour acceder au clignottants" Il me montre où ça se trouve, ce qu'il faut faire sans me prendre pour une demeurée lui... avant de acher: "il y en a pour une heure de travail." Je lui propose de repasser demain à la même heure.

Mais c'est là que mon esprit s'affole: ok il y en a pour une heure de boulot supplémentaire mais sur la facture ça va donner quoi? Je refais mon numéro de pauvre femme sans défense, en lui expliquant que tout le monde me dit que ces clignottants sont très bien, mais que le vilain monsieur il veut rien, savoir, et j'argumente sur mon faible taux de testosterone qui me rend pas du tout crédible au centre de crontrôle. Et là je lâche: "Et vous pensez que la facture sera beaucoup plus élévée que prévue?" avec les yeux moite et la mine dépitée. Le réparateur regarde ma voiture, puis finir par dire: "rassurez- vous je ne vous le ferais pas payer en plus".

Chérichou et moi rentrons donc, je suis super ravie de voir que ma moue fonctionne encore.

Le ledemain, c'est une collègue qui me dépose au centre "rapide" en arrivant, je suis déjà rassurée de voir ma voiture correctement stationnée devant le garage et non pas dans un box à l'intérieure. Je rentre pour payer, comme prévu pas de surprise sur le montant. Entendre le bruit, d'habitude sympathique de ma CB qui débite me serre le coeur à ce moment là.

Bon ben plus d'excuse cette fois, je dois prendre rendez- vous pour la contre- visite.

To be continued